UNE SEMAINE À ST ANDRÉ

Amis Gréoliens ! 

Cette année aura été l'occasion de se retrouver avec quelques amis parapentistes à Saint André
et je dois dire que j'ai été enchanté de cette destination qui n'était pas au départ mon premier choix.

Je rappelle que nous étions quelques uns à avoir envisagé d'aller en Slovénie.
Le Covid19 ayant bon dos et les copains pas toujours très bien organisés, il s'est avéré judicieux de ne pas aller trop loin ; j'ai alors décidé d'aller rejoindre Bruno déjà sur place à Saint André.

Pour moi tout commence par un marche ou vol au départ de Bleine.
Une fois en l'air, je me prends pour un champion et décide d'aller jusqu'à Sisteron chez d'autres amis non parapentistes, sauf que je dois terminer en bus après avoir modestement posé à Dignes; Bruno, plus adroit, s'engage et pose à Tallard; quant à Jo, il fait cavalier seul et file à Embrun; je le soupçonne d'avoir une copine dans cette vallée; il y sera allé trois fois en peu de temps; pour lui c'est une grosse motivation!

La semaine commence très bien et rapidement tout le monde se retrouve entre le camping municipal et la parking d'AeroGliss ; les deux ayant leurs charmes.

Finalement on aura beaucoup volé et plutôt dans de bonnes conditions ; la météo a été généreuse!

Les rencontres sont nombreuses avec des volants qui viennent parfois de loin au delà même des départements voisins, on en a même vu qui s'organisaient pour un long marche ou vol, sur un parcours que Pasc fera en un seul jour, posé à Ugine. Le reste du groupe - Julien et Nicolas - termineront quand même aux Richards chez Ariane qui en profitera pour compléter leur formation en les initiant aux plaisirs de la construction.

Un autre jour, JPT - le renard du club maladroitement posé trop tôt, trop vite à Montclar, fera quand même le retour après 18h, la dernière benne étant partie, il ne lui restait plus qu'à rentrer à pied sinon décoller dans une brise soutenue, il l'a fait, un renard heureux d'avoir bien volé nous l'avons entendu. Craignait il tant d'avoir à me prêter sa voiture pour aller le chercher?

Enfin Benoit aussi nous a rejoint en milieu de la semaine, au prétexte qu'il co-organisait une compète à St André, il a rapidement admis que les joies du camping avec les copains a été le facteur dominant de sa présence avec nous.

À noter aussi qu'il y a eu aussi deux jours non volables mis à profit pour aller randonner avec la famille De Roos : baignades et pic-nics sur des sites trop souvent ignorés des parapentistes qui regardent les vallées étroites avec angoisse, ils ont torts...

Une semaine très réussie, qui confirme bien que par les temps qui courent, il est parfaitement inutile d'aller à l'autre bout du monde quand on a Saint André sous la main.

Bref, je propose, je vous propose de renouveler l'expérience l'année prochaine en Août,
encourageons cette initiative avec le soutien du Club pour faire de cette rencontre un moment fort de nos étés à venir.

Olivier Mordret

D'AUTRES NEWS

D'AUTRES NEWS

2020-09-22T16:10:28+02:00
Go to Top