Accident Peille

Les vraqués (c'est à dire la quasi totalité d'entre nous!) et/ou témoins de vrac décrient l'événement. Le but recherché est de permettre à tous de comprendre ce qui est la cause de l'incident/accident, dans l'espoir de ne pas le reproduire en situation similaire. On a trop souvent des incidents/accidents qui restent peu discutés ouvertement, alors que leur connaissance aurait pu éviter à un autre pilote le même souci!
Maurice
Messages : 660
Inscription : Mar Jan 02, 2007 3:52 pm
Localisation : La Roquette sur Siagne

Accident Peille

Messagepar Maurice » Lun Oct 09, 2017 11:57 am

Bonjour à tous,

J'ouvre ce sujet afin de ne pas encombrer le tchat et pouvoir permettre à ceux qui le souhaitent de s'exprimer plus facilement, et plus sérieusement, pour une analyse de cet accident et un éventuel retour d'expérience, surtout par ceux qui ont des éléments concrets ou qui étaient présents comme Ju.

L'année qui se termine à vue de trop nombreux accidents et souvent graves. Et la Fédération a régulièrement communiqué à ce sujet. Voici les liens vers deux sujets du Forum "Le chant du vario" qui, bien qu'un peu longs, m'ont parus très intéressants en ce qui concerne les analyses des causes d'accidents.

Code : Tout sélectionner

http://www.parapentiste.info/forum/incidents-accidents-de-parapente/14-personnes-disparues-sans-compter-les-accidents-depuis-janvier-2017-cest-t48132.0.html

Code : Tout sélectionner

http://www.parapentiste.info/forum/incidents-accidents-de-parapente/recap-des-accidents-mortels-t49032.0.html


Notre Président avait lui aussi communiqué à ce sujet au mois de juin sur ce forum.

Il se trouve qu'au sein de mon Club, Blanche Ascendance (Dormillouse), nous avons eu a déplorer cette année : 1 décès et quatre accidents dont trois avec hospitalisation pour des fractures. Nous avons donc décidé de travailler le sujet de la sécurité de nos pratiques. Nous lancerons en début d'année prochaine des réunions de réflexions à ce sujet ainsi que des actions concrètes avec l'aide des moniteurs compétents.

A+

Maurice
Messages : 660
Inscription : Mar Jan 02, 2007 3:52 pm
Localisation : La Roquette sur Siagne

Re: Accident Peille

Messagepar Maurice » Lun Oct 09, 2017 11:59 am


Avatar de l’utilisateur
pasc
Messages : 1254
Inscription : Sam Mai 13, 2006 2:49 pm
Localisation : nice port
Contact :

Re: Accident Peille

Messagepar pasc » Lun Oct 09, 2017 2:47 pm

A force de ne pas écouter les signes, nombreux, répétés, un jour ça va mal se terminer.

Avatar de l’utilisateur
Victor
Administrateur - Site Admin
Messages : 981
Inscription : Mer Jan 04, 2006 10:37 am
Localisation : Sunnyvale
Contact :

Re: Accident Peille

Messagepar Victor » Mar Oct 10, 2017 1:09 am

Pasc,

Tu as surement raison sur le fond mais je ne comprends pas l'interet de ta maniere de communiquer ?

Est-ce que tes interventions ce n'est pas simplement jeter de l'huile sur le feu et entretenir la confusion ?
Qu'est ce que ca apporte ?

Tu sembles dire que le pilote n'a pas le niveau. Tu as essaye de lui parle, d'en parler a la FFVL si c'est du bi ?
Le "Je vous avais bien dit" apres un accident n'est pas tres utile.

De plus en plus j'ai l'impression qu'on ne sait plus etre critique et recevoir les critiques.

Avatar de l’utilisateur
pasc
Messages : 1254
Inscription : Sam Mai 13, 2006 2:49 pm
Localisation : nice port
Contact :

Re: Accident Peille

Messagepar pasc » Mar Oct 10, 2017 3:47 am

Je vais faire un très bref récit :

Lai Barei

Nous sommes avec Julien a discuter et se préparer, 3 biplaces sont en place

Vent d'est 15-25 kmh forcissant

Le premier Christian Vidal decolle virilement avec l'aide du 3eme Marco Depo

Le deuxieme (JPPerez) ne prend pas la place du premier qui était idéalement placé vu les conditions, il reste plus à l'ouest, ce qui n'est pas très heureux au vu du renforcement du vent et du déco de C Vidal . Je peux me tromper mais il me semble qu'il n'est pas assisté.

Il leve l'aile et se fait arracher puis reculer. Il est très vite en bordure de (puis les pieds dans) la barre de rochers à l'ouest en leger spi. Il n'arrive pas à enrayer l'effet spi et ça se termine par un boom à 15kmh sur le rocher sous la manche à air Red Bull X Alps

La passagere a grosso modo un bras et un poignet cassés (un de chaque coté il me semble) - le pilote est indemme.

NB : le pilote et sa passagère ont (auraient ? je ne l'ai pas vu) été twistés à l'issu de l'arrachage, d'ou le manque de maitrise durant la phase suivante

J'avais oublié de brancher un coté d'accélérateur, donc on peut avoir une idée de la vitesse du vent ici pendant 2 minutes je pense avant que je ne le rebranche effectivement faible au debut

https://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2017/vol/20227781 - (deco 20 min apres le crash dans des conditions similaires)

Voilà j'espère que ça convient aux invités
Il n'y a pas grand chose à dire de plus sur l'accident en lui-même

Avatar de l’utilisateur
jv
Messages : 197
Inscription : Jeu Oct 10, 2013 1:53 pm
Contact :

Re: Accident Peille

Messagepar jv » Mar Oct 10, 2017 1:14 pm

Tiens je vais prendre part à la discussion même si je'y étais pas mais vu que je suis dans le "bain"...

Les accidents arrivent à tous et c'est toujours un soucis quand cela arrive, non seulement pour les accidentés mais aussi pour notre activité, qu’elle soit sportive ou pro.

Pour cadrer mon intervention, je vais faire le point sur ma saison:

Cette année j'ai eu le loisir d'entendre au moins 3 accidents qui se seraient produits dans la région EST du département et personnellement, j'ai failli m'en mettre 2 gros cartons cette année due au conditions très spéciales.

Le premier lors du décollage quand mon passager arrête de courir alors que ce n'est pas du tout le moment de le faire, pas du tout l'endroit, et que j'avais déjà trop de vitesse pour pouvoir m'arrêter sans prendre un risque énorme de me faire "avaler" en avant. Cela fini sous le décollage quelques m plus bas avec ... rien (un coquard pour mon passager à cause d'un choc d'une branche sur ces lunettes). Mais sur cette expérience, j'ai eu un flash dans ma tête qui m'a traversé l'esprit: "Tiens tu va p'tre mourir maintenant si tu ne fais rien dans la seconde qui arrive"... et ça.. .putain... c'était ma première expérience de mort préalable de ma vie de biplaceur.... et ça.. ça refroidi pas mal les ardeurs...

Le second, en phase d'atterrissage à environ 70m sol ou je me fais prendre par une belle petite "tornade", loin d'un classique "dust"... faire du 28kmh en marche arrière n'a rien de spécialement délicieux.... bref, après un énorme vrac pour finir cette délicieuse expérience sur réaliste, retour au sol tranquille.

Donc bref, cette année a été terriblement dégeu en aérologie.


Débrief: Sur mon premier incident, qu'est ce que l'on aurait pu écrire, vu que les conditions du jour étaient "claires", j'ai revolé super bien 20 min après, c'était juste au décollage que c'était spécial, ça descendait!.... Qu'aurait marqué les journaux

"Un moniteur de parapente se tue avec son passager à cause d'un rabattant qui les a plaqué au sol"... il n'y avait ce jour-là aucun parapentiste avec moi pour débriefer... Sinon dans ce cas "Il aurait du s'arrêter, ça se voyait que ça portait pas...". heureusement pour moi, une vidéo m'a été donnée par un accompagnant pour me rassurer sur l'analyse de cet incident ... et un autre biplaceur m'a affirmé avoir pris les bonnes décision au visionnage. En cas de "'stress", on a très souvent l'impression ce certaines choses et action et la réalité est différente, là, pour le coup, j’étais en accord avec cet épisode filmé.

Le second indicent: "Un moniteur à été aspiré par une tornade, sa voile en torche, il se sont écrasé dans une zone urbaine".... et le parapentiste " C'était très fort ce jour-là avec des thermiques supers puissants et sa passagère trop légère, en plus il avait pas sa bonne voile, il avait changé car elle était pleine de vomi, sa voile pas sa passagère, on avait de l'ouest et donc on était grave sous le vent, moi j'aurais pas volé"...

Chacun a son analyse sur la situation et personne ne peut se mettre à la place du pilote dans certain cas.

Pour rappel, notre travail est de se mettre en sécu pour pouvoir recommencer et payer les pensions alimentaires (oui les pros payent des pensions alimentaires le plsu souvent :) ), nous ne sommes pas des kamikazes en train de défier la mort. 50 balles de bénéf sur un vol n'est pas cher payé pour prendre des risques, pour ma part, j'annule très souvent les vols, environ 30% cette année....

Mes 2 alertes je pense ont été "bénéfiques" pour me remettre en question pourtant, je ne pense pas avoir pris le moindre risque dans ces 2 cas... ça c'est ma conviction, mais peut-être pas des personnes présentes si des parapentistes étaient là.

Pour en revenir à la "responsabilité" de JP, c'est vrai que cela fait quelques temps que j'entends parler des craintes des pilotes et ça... bon... au bout d'un moment on peut réellement se poser la question du bien fondé de faire des bilans de compétence, ce qui est exigé dans pas mal de profession "à risque", et je déplore que cela ne soit pas le cas dans notre profession, ni même de recyclage, remise à niveau etc...

Etre parapentiste loisir c'est un sujet, le faire en pro c'est autre chose et ça devrait être un sujet réellement débattu au sein de la FEDE... Même débat que pour le permis de conduire: Quand devons nous être mis devant le fait que parfois il est temps de se poser des questions pour le bien des autres.

Avatar de l’utilisateur
Philippe P
Messages : 305
Inscription : Mer Nov 03, 2010 11:01 am
Localisation : Nice Libération

Re: Accident Peille

Messagepar Philippe P » Mar Oct 10, 2017 2:34 pm

1- Victor, tu me déçois: je pensais que ta continuelle exposition au twitter fou t'avait habitué à bien pire que ça.

2- Les biplaceurs, c'est "normal" qu'ils aient des accidents, comme tout le monde. Le problème, c'est la fréquence de leurs accidents qui peut mettre la puce à l'oreille. Comme il n'est pas concevable d'avoir une équipe indépendante d'experts (financée par qui?) qui pourrait valider (comment?) les compétences des biplaceurs (sans bien sûr en connaître aucun pour empêcher le moindre soupçon de conflit d'intérêt, qui ruinerait la confiance que l'on pourrait avoir dans un tel système), il faut imaginer autre chose.

J'ai un plan.
Les connectés FFVL, c'est pour vous.
On peut rêver, non?

De nos jours, chaque biplaceur (ou groupe de) à un site web pour montrer combien il est génial.
Rendons O-BLI-GA-TOIRE un lien standard en haut de leurs sites avec une icône bien identifiable, genre "Sécurité Baptêmes", qui renvoie sur une base de données gérée par la FFVL. Cette base classerait toutes les structures/pilotes avec leur pourcentage d'accidents (on peut concevoir plusieurs catégories: accidents bénins, plus sérieux, et fatal) ainsi que le nombre total de vols effectués depuis leur début de carrière (puisque bien sûr, tous les vols sont déclarés...) pour avoir une idée de la significativité de la stat.

L'intérêt:
Le biplaceur qui aurait eu la riche idée d'installer son déco sous le vent du Morgon ou similaire verrait rapidement ses stats exploser, quand bien même il serait un "bon" pilote. Le "mauvais" pilote en bord de mer avec vent modéré et laminaire verrait aussi ses stats monter rapidement. Mais les autres pilotes/structures, "normalement compétent.e.s" et sur des sites "normaux", resteraient dans une zone statistique où seuls les accidents dus à pas de chance seraient observés. Ainsi, ces pilotes se distingueraient facilement (code couleur? avec un gradient vert->rouge selon la fréquence d'accidents) de leur confrères casseurs de clients.
Il y aurait ainsi une auto-régulation, avec diminution progressive de clientèle sur les casse-cou, et renforcement sur les "bons".

Fastoche.

Non mais allo quoi, qu'attend donc Alphabet pour nous le proposer "gratos"?

piloudgilou
Messages : 237
Inscription : Sam Fév 22, 2014 8:21 am
Localisation : Colomars et Dronero

Re: Accident Peille

Messagepar piloudgilou » Mar Oct 10, 2017 5:50 pm

C'est tout de même vachement plus sympa de lire le forum que Nice Matin. :oops:

piloudgilou
Messages : 237
Inscription : Sam Fév 22, 2014 8:21 am
Localisation : Colomars et Dronero

Re: Accident Peille

Messagepar piloudgilou » Mar Oct 10, 2017 5:57 pm

Sinon, pour rebondir sur le début de Maurice, à AGDL, des accidents il y en a eu aussi. Deux avec hospitalisation, et un sans blessure ! Aussi Maurice, c'est avec grand intérêt que je me joins à vous pour travailler ces sujets .
Puisque tu nous a fourni des liens sur l'accidentologie (accident mortel uniquement) , je remarque deux choses
- la proportion des plus de 50 ans est particulièrement élevée.
- il n'y a pas cette année d'accident biplaceur pro. (et c'est tant mieux)

Sur le deuxième point ces accidents sont ils publié dans le même rapport ?

Avatar de l’utilisateur
ericfradet
Messages : 78
Inscription : Ven Août 20, 2010 9:30 am
Localisation : Le Tignet
Contact :

Re: Accident Peille

Messagepar ericfradet » Mar Oct 10, 2017 5:59 pm

pour alimenter le débat mais beaucoup moins "geek" que Philippe et donc bien plus terre à terre j'ose rappeler le contexte juridique qui encadre l'activité bi-place :
le bi-placeur est soumis à une obligation de résultat dans les phases ou le passager n’est pas actif et à une obligation de moyens dans les phases où le passager est actif.
Il en résulte que la responsabilité du pilote sera engagée :
- Systématiquement dans les accidents survenus lors des phases ou le passager n’est pas actif ;
- Si la faute est avérée dans les phases où le passager est actif.
Obligation de résultat : Pas d'erreur possible, dès lors que le passager subit un dommage quelconque pendant le vol c'est le pilote qui en supporte la responsabilité...
Obligation de moyens : Obligation suivant laquelle le pilote du biplace doit s'être donné tous les moyens pour assurer la sécurité du passager (choix du site, des conditions, équipement (casque, aile, parachute de secours, etc.…), assurance, qualification).
Dès lors que le passager subit un dommage pendant une partie du vol, un manquement à l'obligation de moyens devra être démontré pour entraîner la responsabilité civile ou pénale du pilote.
La loi est dure mais c'est la loi !, personnellement je suis toujours surpris que soit exigée l'obligation de résultat dans une activité aussi difficile..

Avatar de l’utilisateur
ericfradet
Messages : 78
Inscription : Ven Août 20, 2010 9:30 am
Localisation : Le Tignet
Contact :

Re: Accident Peille

Messagepar ericfradet » Mar Oct 10, 2017 6:02 pm

et pour ce qui est du "bon" et du "mauvais" pilote, ça vous rappelle pas le sketch des inconnus ?....

Maurice
Messages : 660
Inscription : Mar Jan 02, 2007 3:52 pm
Localisation : La Roquette sur Siagne

Re: Accident Peille

Messagepar Maurice » Mer Oct 11, 2017 5:19 pm

Bonjour à tous,

Merci Gilles pour ta proposition. Je te tiendrai au courant ce ce que nous envisageons pour Blanche Ascendance.

Je suis d'accord, autant que je puisse en juger, avec Jean-Vincent sur l'aérologie "pourrie" de cette année. Des professionnels ont fait la même observation sur d'autres forums.
L'aérologie est donc un des thèmes, avec bien sûr la météorologie, que je souhaite aborder dans les actions de mon club.

Nous évoluons dans un milieu composé de masses de fluides aux caractéristiques diverses et qui ne se comportent jamais de façon permanente comme une masse unique. De plus ce milieu est INVISIBLE. Il est donc important de connaitre/rappeler ses règles de fonctionnement et de mettre en avant les situations à risque.

J'ai l’impression que nous discutons très souvent des performances/caractéristiques de nos voiles et de nos matériels de vols, beaucoup plus rarement de l'environnement dans lequel nous les utilisons. Peut-être devrions nous prendre exemple sur les pratiquants de la plongée sous-marine que ce soit en bouteille ou en apnée. Eux, leur milieu, ils le connaissent.

A +

Avatar de l’utilisateur
Lauziere
Messages : 486
Inscription : Mer Mars 22, 2006 5:45 pm
Localisation : La Colmiane

Re: Accident Peille

Messagepar Lauziere » Mer Oct 11, 2017 6:36 pm

Maurice,
la plongée est aussi accidentogène que le vol libre. Ils ont presque les mêmes problèmes que nous sur la connaissance des milieux dans lesquels on évolue et sur la formation des adeptes.(moyenne dramatique d'une dizaine de décès par an et des centaines d'accidents).
Reste à ne jamais oublier que la nature sera toujours plus forte et imprévisible ...que nos prévisions. Certes, nos connaissances évoluent grâce à l'informatique, mais la théorie imagée par le battement d'aile de papillon...subsiste. :oops:

Avatar de l’utilisateur
pasc
Messages : 1254
Inscription : Sam Mai 13, 2006 2:49 pm
Localisation : nice port
Contact :

Re: Accident Peille

Messagepar pasc » Mer Oct 11, 2017 9:43 pm

Pilou j'ai eu la meme remarque que toi, meme en comptant les + de 55 ans ca marche. Il faut garder a l'esprit qu'il n'y a pas assez de deces pour faire de la stat significative. Il faudrait eventuellement compiler les donnees sur plusieurs annees.

Sur la route les jeunes et les vieux meurent davantage. C'est un fait averé.

Je pense que comme sur la route il y a une explication à rechercher sur la baisse des reflexes, le fait d'etre aussi plus rigide dans ses schemas de pensee, avec une attention plus grossiere et limitée etc.

Mais l'experience, la sagesse et la conscience plus grande de sa fragilité (reelle ou non) en cas de choc est aussi a prendre en compte.

Enfin il y a aussi la grande disponibilité et le plus grand temps de pratique expose davantage.

Voila pour les explications generales et grossières.

A l'analyse fine des accidents seniors 1 par 1, on voit qu'il y a pas mal de situations que j'appelerai faute de mieux "de desarroi" ou peut etre de sideration.

Ne pas tirer son secours, ne pas agir pour enrayer une traction... Devenir un peu trop vite spectateur de ce qui arrive.

Nous avons tous des connaissances et des procedures en tete. On peut s'entrainer a les mobiliser de temps en temps ca ne fait pas de mal : tirer le secours, où le lancer, que faire après. Amerir ou percuter ? Brancher ou parachuter ?

Bref, j'ai comme le pressentiment que chez les seniors, il faut creuser de ce côté, sur la procedure qui ne vient pas. Est-elle empechée par l'effroi et l'acceleration ? Est-elle oubliée ? N'est elle pas assez mobilisée ?

Bref, voila ce que m'inspirent les histoires récentes...

piloudgilou
Messages : 237
Inscription : Sam Fév 22, 2014 8:21 am
Localisation : Colomars et Dronero

Re: Accident Peille

Messagepar piloudgilou » Jeu Oct 12, 2017 8:19 am

Là on a mis le doigt sur quelques chose. :idea:

Avatar de l’utilisateur
pasc
Messages : 1254
Inscription : Sam Mai 13, 2006 2:49 pm
Localisation : nice port
Contact :

Re: Accident Peille

Messagepar pasc » Jeu Oct 12, 2017 11:57 am


Avatar de l’utilisateur
d'gilou
Messages : 1147
Inscription : Mer Juil 08, 2009 7:20 pm
Localisation : La roquette sur var

Re: Accident Peille

Messagepar d'gilou » Ven Oct 13, 2017 4:11 pm

Salut les petits loups...
Dans le domaine du planeur, on a aussi un max de plus de 50 ans, et les accidents sont aussi fréquents qu'en parapente... le dernier en date à Montpellier (en septembre) : un type de 70ans + qui semble très bien voler, arrive trop bas dans le plan d'atterrissage avec les aérofreins sortis à bloc... Viscosité, il ne change rien au réglage des AF et s'en va percuter des arbres en entrée de terrain puis finit dans le talus indemne, planeur explosé... Comme c'est du matériel collectif, il y a enquête du comité de sécurité du club, et après délibération, le type est jugé inapte au vole en solo dans le club... Il ne lui reste plus qu'a voler en duo avec d'autres types encore autorisés ;)
Grosso modo, ce type aurait sans doute pu transporter aussi un passager en biplace et crasher aussi le type en baptême...

(ça c'était pour viscosité et qu'est-ce qu'on fait avec des types qui font vraiment des conneries)

En discutant avec les vieux pilotes du club qui volent depuis 40 ans et + et qui circuitent encore, il semble que les gens qui se mettent à voler sur le tard en planeur finissent toujours par se vautrer... Comme si à partir d'un certain âge, il était plus difficile d'acquérir les bons reflexes et les bons automatismes salvateurs...
En somme c'est comme si on devait apprendre à conduire à 50 ans passé, voir 60, je pense que ce serait pas si évident... alors en 3D avec une route invisible, j'en parle même pas...

J'ai fait les frais de ce phénomène de viscosité, lors de la simulation de la casse du câble lors du remorquage... Pour accéder au vol solo, un instructeur sans te prévenir au préalable te décroche bas du remorqueur, à peine sorti du décollage... Comme ça fait 50 fois que tu fais le parcours en décidant du moment ou tu vas te décrocher (bien sûr dans une pompe et assez haut), ton cerveau est complétement conditionné au scénario habituel...
Quand j'ai vu le câble se décrocher du planeur à 100m sol avec le terrain invisible dans mon dos, j'ai eu un écran bleu. Pourtant je savais qu'un jour je devrai passer ce test, et j'y avait réfléchi... Donc l'écran bleu dure 2, 3 sec... Soudain j'entends une voix me dire vu l'absence de réaction : "reviens aux basiques", léger reboot, mais je ne fais toujours rien... c'est quoi les basiques ? bleu, bleu... "retourne vers le terrain"

"ah oui mais c'est bien sûr", le système se remet en marche, et je vais me poser sans encombre... J'ai vraiment été terrifié par cette absence sortie du contexte habituel et je me suis bien sûr posé des questions sur ce que l'on nomme viscosité mentale...

dès que l'on sort de ses schémas habituels maintes fois répétés, il y a vraiment un risque que le cerveau ne soit pas capable de piloter les bons gestes au bon moment... la plus célèbre question : pourquoi y a t'il toujours des pilotes en autorotation jusqu'au sol qui ne font pas secours ?

voilà je voulais juste dire qu'un mec dangereux ne doit pas pouvoir continuer son activité en duo, et que la viscosité apparait toujours quand on s'y attend le moins...

Avatar de l’utilisateur
Philippe P
Messages : 305
Inscription : Mer Nov 03, 2010 11:01 am
Localisation : Nice Libération

Re: Accident Peille

Messagepar Philippe P » Ven Oct 13, 2017 4:37 pm

Mises à part les lourdes conséquences qu'elle peut entraîner, je trouve que l'on est chanceux d'avoir une si jolie expression qui sonne fort bien:
"Viscosité mentale".
Ça donnerait presque envie.

Bon, de quoi on parlait, déjà?

Avatar de l’utilisateur
pasc
Messages : 1254
Inscription : Sam Mai 13, 2006 2:49 pm
Localisation : nice port
Contact :

Re: Accident Peille

Messagepar pasc » Ven Oct 13, 2017 5:53 pm

Merci de ton éclairage loin d'être visqueux Dgilou.
J'ai ressenti ce genre de phénomène de viscosité au moins 2 fois.

1/
Quand j'ai fai secours, dans des conditions de grand froid et certainement de moindre efficacité. En partant en spirale avec une grosse cravate, j'ai essayé de detwister de sortir ça donne rien je tire le secours car ça commence à centrifuger et je n'ai plus que ça a faire.
Le secours (lancé dans une mauvaise direction vu la situation de spirale) se plante dans le suspentage toujours fermé.

L'espace de 2-3 secondes, j'ai senti comme une fatalité qui me menait dans une situation inconnue, jamais mentalisée auparavant. Je me suis trouvé à cours d'idée, prêt à accepter mon sort avant de me remobiliser, avec la mauvaise idée de rééssayer de sortir de la rotation (vs agiter le secours en tirant sur ses sangles). Pas le temps de mettre cela en action le secours s'est ouvert. Tout cela a du duré 5-10 secondes.

2/
Une fois, fatigué, déshydraté et soumis à des fort maux de têtes, j'arrive de la Sainte Victoire à Moustiers. J'enroule et j'ai des absences de plus en plus fréquentes.
Je me projette alors dans un petit exercice d'imagination en me représentant dans une situation de fermeture suivie d'une autorotation : c'est effrayant car je constate que m'évanouir serait une délivrance immédiate, donc tentante. Evidemment je vais me poser direct !

Je pense que, en réaction à un stress de type nouveauté, certains phénomènes liés à l'âge peuvent être similaires à ceux observés sur des sujets plus jeunes mais fatigués.

Dans le cadre l'accident de ce post :
Dans le PDF précédent, page 20, on voit que si tu es mauvais pilote et que tu prends de l'age, tu déclines plus vite et tu vas bien plus bas qu'un bon pilote.

Avatar de l’utilisateur
d'gilou
Messages : 1147
Inscription : Mer Juil 08, 2009 7:20 pm
Localisation : La roquette sur var

Re: Accident Peille

Messagepar d'gilou » Ven Oct 13, 2017 6:46 pm

Oui "ton article" est très intéressant, il montre aussi que les "vieux" qui ont accumulé beaucoup d’expérience, réagissent mieux face à l'imprévu...


Revenir vers « Retour de vrac / accident »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron