Compétition du Col-de-Bleine 27-28 septembre (report 3-4/10)

organisation, participation,

Modérateurs : Philippe Cathagne, jeanmichelf, luc armant, BrunoD, WebMasters

Maurice
Messages : 673
Inscription : Mar Jan 02, 2007 3:52 pm
Localisation : La Roquette sur Siagne

Messagepar Maurice » Jeu Oct 02, 2014 10:54 pm

Pasc, Bruno

Il est évident que cette fois ci vous ne pourrez nous faire croire que c'est encore du (pseudo) deuxième degré. Et il est dommage que le fait d'être "mort de rire" ne vous empêche pas d'écrire.
Car le mot qui caractérise vos écrits (qui de plus déforment nos propos*) ne peut être que celui employé par Benoit. Vous êtes tout simplement pitoyables.

Vous ne faite preuve d'aucun respect, d'aucune considération pour ceux qui ne pratiquent ou n'envisagent pas nos activités comme vous. Il est regrettable que vous ne soyez pas capable de vous conduire en adultes respectueux des autres avec le minimum d'acceptation des différences, et la tolérance qui va avec.

*: personne n'a traité, et ne traitera, les pilotes qui ne font pas de compétition de cons.

Avatar de l’utilisateur
pasc
Messages : 1300
Inscription : Sam Mai 13, 2006 2:49 pm
Localisation : nice port
Contact :

Messagepar pasc » Jeu Oct 02, 2014 11:33 pm

y a presque personne d'ici qui participe et vous ne vous demandez pas pourquoi ?
surtout fignolez bien l'organisation et ne creusez pas du coté de la formule qui est elle parfaite et certifiée

Avatar de l’utilisateur
Thierry d'Allevard
Messages : 313
Inscription : Mar Juil 24, 2007 9:09 pm
Localisation : Brié et Angonnes

Messagepar Thierry d'Allevard » Jeu Oct 02, 2014 11:38 pm

Oui Benoit, les "problématiques" sont différentes, mais les solutions sont probablement très proches, entre une compétition à Allevard et une autre au col de Bleine.

Je voulais quand même répondre à Pasc, que j'admire pour ce qu'il fait en cross, et à Bruno, que je ne connais pas, mais qui semble pas mal s'impliquer dans notre activité.

La compétition, il y a pas mal de manières de la voir, de la vivre et je pense que si on demande à un compétiteur pourquoi il s'y est inscrit, et bien on aura autant de réponses que de compétiteurs !

* Il y a celui qui vient pour faire des "points", le gars qui passe son diplôme et qui doit être dans les X% du classement pour avoir un retour bénéfique, c'est très peu de pilotes, mais ça existe.

* Il y a celui qui vient uniquement pour voler, c'est souvent mon cas: Un DE local, qui connait super bien le terrain de jeux va te concocter un parcours "classique", en tout cas qui devrait fonctionner ce jour là avec ces conditions là ! Tu devrais découvrir le "grand bocal du site", au moins. Et en plus, tu as la sécurité, parce que tout le monde est sur la même fréquence, des règles très claires qui augmentent sérieusement ta propre sécurité. Et tu vas découvrir un coin que tu n'aurais jamais osé explorer seul...

* Une poignée, disons dix pilotes qui se tirent la bourre, et encore, j'ai l'impression que ce n'est plus le cas en "sport" ex "B".

* Et quelques uns qui viennent uniquement pour s'entrainer, qui jouent dans une plus grande cours, que tu ne connaitras jamais, mais qui te font quand même un peu rêver, car ils arrivent à faire des vols que tu n'avais même pas imaginé possible.

* Et il y a aussi, les organisateurs de compétition, qui font aussi quelques compétitions pour ne pas être à la rue quand il faut en parler... ça c'est plutôt moi...

Donc:
* Pour Pasc: Sans compétition, je n'aurais jamais volé à Auron, et j'espère bien y retourner un jour...
* Pour Bruno: Tu sembles super branché technologie, la compétition est un énorme réservoir de pilotes qui sont prêt à tester des solutions de tracking, ne les néglige pas. D'ailleurs la majorité d'entre eux sont aussi des crosseux.

Pour ma part, je pense que l'avenir ce sont des compétitions en "manches libres", qui permettent à chacun de voler en fonction de sa forme du jour, de son niveau vis à vis des conditions du jour, très proche d'une manche CFD en fait (et bien oui, en tant que crosseux, vous êtes aussi des compétiteurs dans ce cadre, toutes les fois ou vous déclarer !), même si la "confrontation" ne se fait que le soir, après coup.
Rendez-vous l'année prochaine à la B'stof ?

Désolé Benoit, d'avoir pollué ce post, mais je suis d'accord avec toi, s'il faut en parler: Ouvrons un autre fil.

Avatar de l’utilisateur
jeanmichelf
Administrateur - Site Admin
Messages : 1364
Inscription : Lun Jan 16, 2006 9:16 am
Localisation : Antibes
Contact :

Messagepar jeanmichelf » Ven Oct 03, 2014 12:03 pm

J'ai mis quelques photos ici:

https://plus.google.com/photos/11196780 ... LOx5Jrw7gE

Y'a qques photo de notre 'ouvreur' Benoit Hook.

Avatar de l’utilisateur
Philippe P
Messages : 344
Inscription : Mer Nov 03, 2010 11:01 am
Localisation : Nice Libération

Messagepar Philippe P » Ven Oct 03, 2014 2:25 pm

Thierry nous donne une bonne vision des diverses motivations qui peuvent pousser un pilote à s'inscrire à une compétition. Puisque peu de pilotes locaux le font, ont peut en effet légitimement se poser la question des raisons de cette non participation. En discutant à ce propos à droite et à gauche, il en ressort que:

La plus évidente est sans doute la notion d'"élite" au yeux du parapentiste "classiques":
"Faire du parapente, c'est parfois déjà pas simple et même délicat avec deux ou trois potes sur son site habituel. Alors se tirer la bourre à 50 dans le même thermique à pétaouchnok, n'en parlons pas! "
Deux aspects sont ici réunis: "c'est pas de mon niveau", et "ça peut être dangereux", le dernier point étant renforcé par le nombre d'incidents non négligeable le samedi de la compétition à Bleine.

Une autre interrogation concerne les étiquetés "bons" qui ne viennent pas. Soit ce sont des asociaux irrécupérables (m'étonnerait pô, ça!), soit il y a autre chose. Mais quoi? Le manque d'envie (ou la crainte?) de se comparer à d'autres? Le sentiment que la notion de compétition, liée à des règles précises, ne correspond pas à l'image que l'on peut avoir du vol "libre"?

Quoiqu'il en soit, il y a quand même une petite cinquantaine de personnes attirées, ce qui n'est pas rien. Alors pourquoi pas? Bon, c'est embêtant si on se retrouve à vouloir décoller sur le même site, ou si on croise la grappe lors d'une transition, mais ce n'est pas fréquent, et les priorités sont là pour ça, non? :wink:

L'aspect "fun" de la compétition c'est aussi de se retrouver à plusieurs pour partager un bon moment de vol et de sol, sans nécessairement avoir comme priorité unique de pulvériser tous les autres participants. C'est un peu ce que l'on fait quand on se fait prendre au jeu du cross. On se retrouve (bon, souvent un peu trop tôt...) sur un déco, on a plus ou moins le même but idéal (le vent souffle pareil pour tous), on se donne éventuellement un coup de main, par radio pour les conditions, et au sol pour la récup. Une sorte de compétition donc, mais contre soi-même, et sans règles autres que celles que l'on se fixe à soi-même.

Et cette compétition non plus n'attire pas les foules, pour plein de raisons plus ou moins bonnes!

En fait, c'est le parapente qui n'attire pas les foules. Et alors? Là haut, on est peinard, et c'est ce qui compte!

Avatar de l’utilisateur
Lauziere
Messages : 526
Inscription : Mer Mars 22, 2006 5:45 pm
Localisation : La Colmiane

Messagepar Lauziere » Ven Oct 03, 2014 4:20 pm

à Phil-fion2, tu parles trop, tu crois que les retraités ont du temps pour lire ta prolifique prose!!!

On s'entraine 24/24 pour le MoV :D :roll:

Avatar de l’utilisateur
BrunoD
Messages : 1901
Inscription : Lun Jan 09, 2006 5:06 pm
Localisation : Sophia

Messagepar BrunoD » Ven Oct 03, 2014 6:43 pm

Il n'y avait aucun second degré. Juste assez de prier pour ne pas aider à décoller un mec qui semble complètement en danger mais DOIT absolument y aller puisque c'est une compétition. Je trouve le format contondant. Thierry, tu m'appelles quand tu veux pour une compétition avec un format qui me permette de faire partie de l'événement sans avoir besoin de franchir la ligne blanche. Je voudrais faire une proposition mais je ne veux pas fermer trop le débat. Disons qu'une autorisation de décoller tôt et un axe le long duquel on projetterait les distances parcourues permettraient d'éviter les effets de 'figures' imposées identiques à tous et potentiellement dangereuse pour ceux qui n'ont pas le niveau seuil. Allez, je me lance au vu de la météo de Samedi: décollage à partir de 10h les kilomètres dans l'axe 135-315° sont comptés avec le barème cfd fin de manche 17h. On ramène à 1000 le nombre de point maximal. De cette façon le décollage est moins dangereux et pas de balise particulière à franchir dans une zone pourrie. Tu peux voler 7 heures si tu veux.
Merci Maurice de me dire que je suis pitoyable, mais que proposes tu pour que les pilotes du club envisagent de faire la compétition que tu organises. Aujourd'hui les pilotes disent : non je ne la ferai pas, sauf si la météo est nulle. C'est quand même bizarre

Avatar de l’utilisateur
pasc
Messages : 1300
Inscription : Sam Mai 13, 2006 2:49 pm
Localisation : nice port
Contact :

Messagepar pasc » Ven Oct 03, 2014 10:25 pm

Je trouve vos interventions très intéressantes Thierry et Philippe.

Maurice,

En ce qui concerne la participation des licenciés aux compétitions, la bonne question à poser serait plutôt celle-ci:

"Et si les pilote du/des club(s) s'intéressaient aux compétitions organisées?"


J'ai certainement lu et interprété de manière rapide (et pitoyable) cette question. Mais ta formule est ambigüe. Que veux tu dire ? J'avais l'impression que c'était un reproche.

Le fait est que les locaux viennent peu pour participer et ce n'est pas nouveau.

Déja, personne ici ne rêve devant la pseudo Elite, pour moi c'est un premier problème.
Coupe du monde etc. tous les parapentistes que je connais s'en foutent comme des compétitions de curling chères à Dgilou. A titre personnel, j'en veux à tous ces pilotes brillants de ne pas me faire réver. Moi, comme tous les parapentistes, j'aime les bons gros vols, un Maurer qui va d'un point A à un point B, je trouve ça beau et je suis admiratif.
Mais avec les formules de compétions c'est : avec des raisins exceptionnels au lieu d'avoir du bon vin on a systématiquement de la piquette.

Après, acceptons que les compétitions n'intéressent que ceux qui les font. Que l'essence est dans la course. S'ils prennent leur pied ainsi pourquoi pas ? Mais les pilotes normaux, moi comme la plupart des autres, rêvent de vols et non de course. Je pense que c'est un frein fondamental. Et c'est aussi une explication au manque de fréquentation locale.


Que proposes tu Maurice ?

Pour ma part, je suis de l'avis de Bruno. Trop de contraintes, pas assez de vol, pas assez de liberté, trop de place faite à la vitesse et pas assez à l'intelligence et à la créativité... tout cela pour pas grand chose.. au mieux un grand bocal et 2-3 petits shoots d'adrénaline dus à la situation de course.

Je ne parle pas des risques de décoller et de poser à des heures non dictées par le ciel. A l'aspect timoré du parcours etc etc.

Déjà la formule de Bruno me conviendrait mieux, je la trouve même alléchante. On pourrait entrainer pas mal de monde à s'y essayer.

- Profiter de toute la convection, rendre le bocal infini, pouvoir tirer parti des conditions réelles

- Pouvoir éventuellement se tirer la bourre, mais pas une bourre de décérebré de la grappe et du barreau : un paradigme plus "créatif"

- Remettre le vol et l'intelligence du vol et de l'air au centre de la journée (et non le sens de la course définie le matin dans un grand bocal)


Voilà désolé de pourrir encore ce sujet sérieux.

Avatar de l’utilisateur
Olivier Rodde
Messages : 85
Inscription : Lun Jan 16, 2006 9:29 pm
Localisation : Antibes

Messagepar Olivier Rodde » Ven Oct 03, 2014 10:56 pm

"On a eu 5 incidents qui, chacun, aurait pu mal se passer: un posé en bas des falaises de l'Arpille a moitié dans la forêt, un secours au dessus de la foux à 1500m, un atterro en décro dans la forêt à coté du goal, un arbrissage vers la Ferrière et un posé en parachutale au lac de thorenc... ça fait beaucoup pour 2 jours sur une compét' régionale. "

Avatar de l’utilisateur
d'gilou
Messages : 1158
Inscription : Mer Juil 08, 2009 7:20 pm
Localisation : La roquette sur var

Messagepar d'gilou » Ven Oct 03, 2014 11:54 pm

c’était le premier jour, il y avait de l'est et sans doute certains pilotes ont mal géré ce paramètre en volant trop en basse couche (fuite en avant en suivant les meilleurs, mauvaise appréciation de la dernière branche face au vent...)

Sinon la compétition dans sa formule actuelle a sans doute le succès qu'elle mérite... Organiser d'autres types d’épreuves n'est pas simple avec la responsabilité du DE pour l'aspect sécurité... la Fédé...

C'est sans doute aussi pour ça que la cfd remporte un si grand succès...

Je trouve par exemple que c'est aussi sympa d'organiser des challenges au sein du club (comme à la ste vic) - un classement par équipe, individuel et biplace au départ d'un site...
Pour les rois du bocal ont pourrait ajouter une coupe de fréquentation du bocal (genre Bob/gréo), ajouter un classement pour la fréquentation la plus diversifiée en sites.
Pour le cross : l'itinéraire le plus novateur, le meilleur vol radada etc... et la plus belle infraction des règles aérienne (déclarée) etc....

ce n'est qu'une question d'imagination :wink:

Avatar de l’utilisateur
Thierry d'Allevard
Messages : 313
Inscription : Mar Juil 24, 2007 9:09 pm
Localisation : Brié et Angonnes

Messagepar Thierry d'Allevard » Sam Oct 04, 2014 12:53 am

Un autre format de "compétition" existe déjà, il faut juste le promouvoir, et l'adapter: http://bstof2014.thermiquefrancilien.org/reglement/
J'y ai participé cet été.

La compétition -telle qu'elle existe aujourd'hui- est inscrite dans les règles de fonctionnement de la FFVL qui "doit organiser les circuits de compétition et notamment un championnat de France"...ça fait partie de ses statuts... Et c'est aussi le format international pour que des compétiteurs français nous représentent sur les PWC, coupe du monde, etc... Je ne vois pas comment ils pourraient être au top sur ce type de circuit s'ils ne peuvent pas s'entrainer en conséquences.

Il faut dé-passionner ce fil: Il y a ceux qui ne font pas de compétition et qui n'en feront jamais et ceux qui en font et qui en feront toujours, les deux profils ne seront jamais d'accord sur le fond... Changeons le format ?

Avatar de l’utilisateur
Philippe P
Messages : 344
Inscription : Mer Nov 03, 2010 11:01 am
Localisation : Nice Libération

Messagepar Philippe P » Sam Oct 04, 2014 7:52 am

d'gilou a écrit :mauvaise appréciation de la dernière branche face au vent...:


Dgilou, ton analyse des raisons des incidents et autres branchages est au top!
:)

Avatar de l’utilisateur
Lauziere
Messages : 526
Inscription : Mer Mars 22, 2006 5:45 pm
Localisation : La Colmiane

Messagepar Lauziere » Sam Oct 04, 2014 10:49 am

Laissons la liberté de choix à chacun, et si certains pensent qu'il y a des trous dans la raquette "compéte ou challenges" officiels , faire émerger et aboutir les bonnes idées.

Bon exemple: le Mov crée par Alain Dagault il y a 25 ans!

Pour ma part un beau vol rando ou un ptit MoV me vont trés bien. Il est certain que beaucoup de porteurs de gros matos n'ont pas fait ce choix et je le respecte... :roll:

Avatar de l’utilisateur
BrunoD
Messages : 1901
Inscription : Lun Jan 09, 2006 5:06 pm
Localisation : Sophia

Messagepar BrunoD » Sam Oct 04, 2014 1:34 pm

Oui Thierry, j'ai un peu suivi cette histoire de bestof mais le besoin absolu de se raccrocher à la fédé entraîne celui d'utiliser Cargol (d'après ce que je comprends du document) et c'est l'assurance d'une dose d'incompréhension des pilotes et de limitation sur le format (ou détrompe moi). En pratique, as tu eu le sentiment qu'ils aient pu réaliser des manches dans l'esprit du document que tu cites ? Sinon, quelles contraintes faut il faire sauter ?

Pour l'entrainement des meilleurs mondiaux, ne vous inquietez pas, il faut environ une manche, dans n'importe quel format, pour voir qu'un mec a du potentiel dans n'importe quel format.

Avatar de l’utilisateur
chocoman
Messages : 85
Inscription : Jeu Avr 23, 2009 7:47 am
Localisation : nice
Contact :

Messagepar chocoman » Sam Oct 04, 2014 9:23 pm

C'est bien que ce forum soit aussi actif , cela prouve que notre sport est un sport de passion .

Il faut d'abord féliciter les gars bénévoles qui s'investissent et prennent des responsabilités.

il ne faut pas oublié que chacun est responsable de son niveaux et donc par exemple à mon avis ne pas aider les gars au gonflage et si le niveau n'est pas là les interdire.

c'est vrai que des competes plus facile serait peut etre un appel pour certains et pourquoi ne pas faire un start debutant un peu plus tot avec un parcours qui utilise les meme balise differemment .

Pour moi ,a mon niveau , une compet est une balade encadrée qui pousse a voler un peu plus loin .

VIVE LE PARAPENTE et toutes ses pratiques

:lol: :lol: :lol: :lol:

Avatar de l’utilisateur
Thierry d'Allevard
Messages : 313
Inscription : Mar Juil 24, 2007 9:09 pm
Localisation : Brié et Angonnes

Messagepar Thierry d'Allevard » Dim Oct 05, 2014 11:39 am

Concernant la B'Stof à St André cet été:
* Fenêtre de décollage très grande: Ouverture à 11h, donc possibilité de faire une journée de vol comme en cross.
* Terrain de jeux de Castellane à Sédéron et limité par le Mercantour à l'est, avec deux zones exclues (autour de Tallard et une zone militaire). Ce terrain a été réduit deux fois pour éviter que les pilotes n'aillent dans des zones sous le vent.
* Cinq manches libres, au format prévu par le règlement FFVL: 3 à 6 branches ou segments. Il n'y a pas eu de manche avec projection sur axe, qui tend à faire faire un aller-retour.
* Formule de calcul des points en fonction de la distance parcourue avec malus si tu ne boucles pas et bonus si tu boucles. Les seuls obligations étaient décollages au Chalvet (S ou W comme tu voulais) et une balise de goal situé près de l'attéro Aérogliss.
* Equipe de quatre pilotes, le 1er et le dernier ne score pas (pour l'équipe), ça oblige un peu le meilleur à tirer ces camarades vers le haut et ne met pas la pression sur les plus faibles. J'étais le moins fort de l'équipe et pourtant j'ai scoré quatre fois...
* Très bonne ambiance, pas du tout tirage de bourre entre les équipes et les pilotes, plutôt des conseils entre ceux qui connaissaient bien la région et ceux qui découvraient: Plus une ambiance cross !
* Le seul point négatif, et là je te rejoint sur le fait que la compétition doit obligatoirement être dans un "environnement" FFVL et donc que ça impose des contraintes: Pas le droit de communiquer en radio entre équipiers, le règlement imposant une fréquence pilotes unique pour la sécurité. Mais, on pourrait très bien utiliser deux fréquences voir deux radios. Par contre, pas de soucis avec Cargol, peut être faut il aussi l'améliorer pour permettre d'autres types de manche libre bien-sûr...

J'ai bien aimé ce format, j'en profitait pour essayer l'Aspen 5 durant toute la semaine, le fait de ne pas être au top pilotage (en plus j'avais mal au dos), pas de contraintes de circuit ou tu dois éventuellement forcer un passage et te mettre en danger, et bien ça m'a vraiment permis de profiter pleinement des vols.

Je pense que je vais re-signer l'année prochaine et peut être aussi essayer une cat's craddle.

Avatar de l’utilisateur
BrunoD
Messages : 1901
Inscription : Lun Jan 09, 2006 5:06 pm
Localisation : Sophia

Messagepar BrunoD » Dim Oct 05, 2014 11:49 am

Ca à l'air intéressant pour tout le reste mais je ne vois pas bien comment ont pu fonctionner des manches libres mais avec des segments (tu as l'air de dire que ça a marché). Peux tu expliquer car, pour moi, un gros problème est d'avoir un point qu'on doit absolument atteindre, sans possibilité de rester un peu plus loin si c'est trop compliqué d'y aller, même en acceptant un malus. Quand je dis pour moi, je veux dire si je devais convaincre une bonne partie du club de venir participer à une journée de vol en club.

Avatar de l’utilisateur
Thierry d'Allevard
Messages : 313
Inscription : Mar Juil 24, 2007 9:09 pm
Localisation : Brié et Angonnes

Messagepar Thierry d'Allevard » Dim Oct 05, 2014 5:29 pm

Bon, je vais essayer d'être clair, c'est vrai que ce n'est pas basic mais une fois que tu as "visualisé" le concept, c'est limpide...
Un segment c'est une portion de ta trace qui va d'un point A à un point B et qui fait donc un certain nombre de kms. Au lancement de la manche, le comité de pilote décide (dans le cadre d'un manche libre) de fixer un nombre de segments ou de branches qui une fois totalisés (additionnés) donne ton score final de distance parcourue. Ce score est bonifié si tu boucles au goal fixé ou dépressié si tu ne boucles pas, dans ce cas, le malus est lié à la distance qui manque pour rentrer au but, un "aller simple" n'est pas du tout rentable...
Il faut donc imaginer une surface -le terrain de jeux- "la zone de performance", ou tu peux te déplacer pour tracer les plus grands segments que tu veux. C'est Cargol qui repère ensuite les plus grandes portions de ta trace, et c'est pas mal foutu...
Une des branches part obligatoirement du déco et une autre aboutie au goal.
L'optimum est bien sûr d'aller aux extrémités du terrain de jeux, mais il faut tenir compte des reliefs, du temps imparti pour la course (il y a une heure de fermeture comme en manches classiques pour assurer la sécurité), c'est vraiment stratégique et ce n'est pas celui qui fait une fléchette vers la frontière du terrain de jeux qui gagne, car il ne boucle pas et des circuits plus élaborés et mieux calculés seront probablement mieux "rémunérés".
C'est un peu comme un triangle FAI en CFD qui "récompense" plus qu'un triangle plat, parce que le pilote a étudié son parcours pour l'optimiser d'un point de vue résultat...
Des figures comme en CFD, ce serait le top pour ce genre de format.
Tout est dans le règlement page 24, c'est très court et ça devrait évoluer, enfin je l'espère...
http://parapente.ffvl.fr/sites/parapente.ffvl.fr/files/Reglement%202014%20V2.1.pdf

Avatar de l’utilisateur
jv
Messages : 224
Inscription : Jeu Oct 10, 2013 1:53 pm
Contact :

Messagepar jv » Dim Oct 05, 2014 7:01 pm

2005, saint-hilaire du touvet, même discussion... ça tourne en rond...

Mais la motivation principale d'organiser des compétitions c'était faire du fric pour le club pour se payer des trucs (Maintenant c'est plus chaud pour y arriver).

Donc les bénévoles étaient motivés car effectivement, le club organisait des trucs régulièrement: Sortie d'1 semaine en camping pris en charge par le club à raison de 15 euros par jour/pilote, 50% des SMIV pris en charge, défraiement de 0,33cts du KM déclaré en CFD. Les membres s'y retrouvant assez largement, ils étaient présents et content de l'être en beurrant les tartines des pilotes qui allaient leur payer leur vacances. Simple. En plus il y avait un cadeau pour tous les pilotes ayant déclarer 3 vols et/ou compétition.

Donc pour ou contre la compétition, l'essentiel est dans l'action de club pour le club.

Pour choco:
Compétition "Facile"= Compétition loisir = Ex- Acess B = ça rame aussi... Merci à Michel Oger de s'y impliquer dans les AS.

Avatar de l’utilisateur
BrunoD
Messages : 1901
Inscription : Lun Jan 09, 2006 5:06 pm
Localisation : Sophia

Messagepar BrunoD » Dim Oct 05, 2014 8:59 pm

Pour moi ça semble interessant d'essayer ce truc.
Ma motivation serait d'avoir tous les pilotes du club qui disent : je vais venir, je ferai ce que je peux comme parcours et on se débrouillera pour qu'un max de gars soient là à 18h pour boire un verre, quitte à faire un peu de recup.


Revenir vers « Compétition parapente »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron