Voler avec une vieille voile pas révisée

Les vraqués (c'est à dire la quasi totalité d'entre nous!) et/ou témoins de vrac décrient l'événement. Le but recherché est de permettre à tous de comprendre ce qui est la cause de l'incident/accident, dans l'espoir de ne pas le reproduire en situation similaire. On a trop souvent des incidents/accidents qui restent peu discutés ouvertement, alors que leur connaissance aurait pu éviter à un autre pilote le même souci!
Avatar de l’utilisateur
ericfradet
Messages : 88
Inscription : Ven Août 20, 2010 9:30 am
Localisation : Le Tignet
Contact :

Voler avec une vieille voile pas révisée

Messagepar ericfradet » Mer Déc 13, 2017 4:53 pm

Pour emmener ma pierre à l'édifice, je vous raconte ma mésaventure afin que ça serve aux autres :
Nous partons un petit groupe d'"Au gré de l'air" au Maroc et par conséquent nous nous disons : "prenons nos vieux sifflets pour ne pas abîmer nos guns"...
Après quelques heures de vol dans des conditions parfaites sur les reliefs d'Aguergour où il n'y avait rien à remarquer si ce n'est que j'ai bien noté que mon Anapurna de 2011montait péniblement mais je l'ai mis sur le compte du changement pour une voile sans joncs de levage et un peu défraîchie..
Nous sommes descendus sur le bord de mer, je décolle sans hésitation alors que d'autres voiles font du soaring sur la plage dans d'assez bonnes conditions de vent axé, au gonflage mon attention est portée sur une brindille qui fini par partir et première erreur je ne vois pas une clé pas très visible sur les arrières que Bob qui regarde mon décollage ne détectera pas non plus.
Une fois en vol en bord de mer, je ne remarque trop rien car je ne suis pas gêné dans les manœuvres et la voile ne pivote pas toute seule, lors des zig zag que j'effectue le long de la cassure d'Aglou-plage tout en respectant les priorités lors des croisements.
Lors d'un passage, mon copain François me dépasse à ma verticale sous moi, ce qui signifie que j'étais ralenti, à priori la clé qui était proche du bord de fuite a provoqué un ralentissement de l'aile mais seconde erreur je l'ai attribué à une charge alaire différente, il faudrait être un plus fin pilote que moi pour s'en apercevoir, puis sur un retour depuis le bout de falaise, je constate une baisse de régime compte tenu que le vent était devenu légèrement désaxé par rapport au relief.
Sans trop de convictions pour me battre à remonter, je prépare mentalement mon atterrissage sur une plage bien dégagée de tout obstacle, je suis passé à peine sous le relief que je ressens premièrement que ma voile "broute" comme si elle n'est plus trop alimentée ou que l'air est perturbé alors que je suis seul en face de l'Océan Atlantique, elle s'effondre réellement avec un taux de chute proche d'un parachute, je n'arrive pas à associer ce phénomène avec les conditions aérologiques rencontrées qui sont proches du laminaire que l'on lit dans les ouvrages théoriques sur le Vol libre.
Je ne me sens pas pour autant en danger, je suis à mi-crête et je visualise mon approche en considérant que je suis dans la phase d'approche avant la branche arrière, je suis 3/4 dos à la falaise, presque face au vent qui est devenu un peu latéral à la cassure et je suis bras hauts mains au-dessus des oreilles, et là d'un coup d'un seul sans prévenir je me sens partir en décrochage, le temps de réaliser que je suis en marche arrière et j'impacte violemment la falaise bas du dos puis tête (merci le casque)..évidemment je ne pouvais plus rien faire à ce niveau lorsque la "perte de contact" s'est faite, il semble que j'ai subi "l'effet de marche" sans m'en apercevoir...
Je me suis retrouvé en partie accroché en bas de falaise, les pieds à 5 mètres de la plage, commotionné avec une seule petite fracture de côte à l'arrière, la radio fut utile pour prévenir les copains, merci Bob pour la récup'..la clé qui a fait décrocher la voile à elle seule sans action du pilote était bien présente lors de l'inspection de la voile, j'ai fini le séjour à réfléchir sur l'utilité d'une révision de voile annuelle, même si celle-ci avait peu volée (moins de 200 heures) et que je n'avais pas eu de signaux d'alerte évidents.
Au retour Nicolas Brenneur de Horizon parapente m'a bien confirmé un état de vieillissement avancé de la voile qui est à mettre sur le compte d'un défaut de conception et une dissymétrie sur le calage avec des écarts de l'ordre de la dizaine de centimètres qui est à mettre sur mon dos si j'ose cette expression qui me ferait presque rire si je n'avais pas mal aux côtes!..
Moralité : les vols en bord de mer ne sont pas toujours aussi calmes et ennuyeux, et prendre sa vieille trapannelle non révisée pour ne pas dégrader sa voile habituelle est une fausse bonne idée...Allez longs et beaux vols sûrs à vous tous !

Avatar de l’utilisateur
BrunoD
Messages : 1901
Inscription : Lun Jan 09, 2006 5:06 pm
Localisation : Sophia

Re: Voler avec une vieille voile pas révisée

Messagepar BrunoD » Mer Déc 13, 2017 6:03 pm

Merci Éric, j'ai entendu d'autres histoire de voyage avec voiles anciennes qui ont probablement contribué à des sketchs. J'espère que, grâce à ton retour, ce sera la dernière fois...
Bon rétablissement.

Avatar de l’utilisateur
pasc
Messages : 1300
Inscription : Sam Mai 13, 2006 2:49 pm
Localisation : nice port
Contact :

Re: Voler avec une vieille voile pas révisée

Messagepar pasc » Mer Déc 13, 2017 8:29 pm

mince
bon rétablissement Eric !

Avatar de l’utilisateur
Philippe P
Messages : 344
Inscription : Mer Nov 03, 2010 11:01 am
Localisation : Nice Libération

Re: Voler avec une vieille voile pas révisée

Messagepar Philippe P » Jeu Déc 14, 2017 9:41 am

Salut Eric,
Vraiment, ces voyages au Maroc, c'est jamais simple... Même pour boire un coup de rouge, c'est compliqué!
J'aurais préféré que tu n'aies pas de bobo, mais bon, content qu'au final tu t'en sortes relativement bien malgré tout.

Il y a un passage que je ne comprends pas dans ton texte:
je suis 3/4 dos à la falaise, presque face au vent qui est devenu un peu latéral à la cassure et je suis bras hauts mains au-dessus des oreilles, et là d'un coup d'un seul sans prévenir je me sens partir en décrochage, le temps de réaliser que je suis en marche arrière

Pourrais-tu discuter de ce que tu penses être la raison de ce décrochage impromptu?

Merci, et remets-toi vite!

Avatar de l’utilisateur
Laurent E.
Messages : 75
Inscription : Ven Oct 02, 2009 7:12 pm
Localisation : Saint Laurent du Var

Re: Voler avec une vieille voile pas révisée

Messagepar Laurent E. » Jeu Déc 14, 2017 10:07 am

Merci pour le retour, et rapide rétablissement Eric !

Avatar de l’utilisateur
Philippe P
Messages : 344
Inscription : Mer Nov 03, 2010 11:01 am
Localisation : Nice Libération

Re: Voler avec une vieille voile pas révisée

Messagepar Philippe P » Jeu Déc 14, 2017 10:46 am

Tableau du (dé...)calage de la voile d'Eric lors de cet incident de vol, publié à sa demande:
Image

Avatar de l’utilisateur
ericfradet
Messages : 88
Inscription : Ven Août 20, 2010 9:30 am
Localisation : Le Tignet
Contact :

Re: Voler avec une vieille voile pas révisée

Messagepar ericfradet » Jeu Déc 14, 2017 1:48 pm

@philippe :
à mon avis , la voile étant devenue cabreuse à cause du dé-calage des suspentes arrières, le changement d'incidence l'a rendue plus sujette à décrochage.
Ensuite la clef se situant vers l’arrière, elle a provoqué un ralentissement de l’aile car la voile était pincée, le changement de régime de vent bien que laminaire, a fait en sorte que tant que la voile était bien alimenté au niveau de la crête, elle se maintenait à la limite du décrochage sans que je ne m'en aperçoive mais avec la baisse de régime cela a provoqué la "perte de contact de la voile" et d'un coup d'un seul la marche arrière alors que j'étais bras hauts...Je peux imaginer les dommages si je volais en soaring devant du minéral comme à Gourdon..

PS : Reprenez moi si j'écris des conneries, mon hypothèse est à valider par un technicien

Avatar de l’utilisateur
Philippe P
Messages : 344
Inscription : Mer Nov 03, 2010 11:01 am
Localisation : Nice Libération

Re: Voler avec une vieille voile pas révisée

Messagepar Philippe P » Jeu Déc 14, 2017 2:18 pm

Est-ce que ça veut dire que si un jour on avait l'impression d'être dans le même type de situation, il serait préférable de pousser sur le barreau d'accélérateur afin de limiter le risque de décrochage?

Avatar de l’utilisateur
Benoit Morel
Messages : 1450
Inscription : Mar Avr 17, 2007 3:55 pm
Localisation : Le Cannet
Contact :

Re: Voler avec une vieille voile pas révisée

Messagepar Benoit Morel » Jeu Déc 14, 2017 7:12 pm

Salut Eric!

Merci pour le post et bon rétablissement! Même si c'est la moins mauvaise saison pour se blesser, ce n'est pas une raison pour en profiter... J'espère en tout cas que tu vas vite récupérer... bien que ça ferait probablement rigoler Marco (on pense à toi!).

Ton problème fait penser au cas d'une aile ayant un suspentage complètement en dyneema (on a eu pas mal de cas de décrochages à l'époque des Mercury en compétition) mais, apparemment, les basses sont quand même en aramide... Le fait de l'avoir stockée quelques temps sans l'utiliser a peut-être contribué à ce raccourcissement de façon assez homogène (les variations de température sont, a priori, un facteur important sur ce phénomène). Sur tes premiers vols, le calage n'avait peut-être pas trop bougé (même si les suspentes étaient toute plus courtes) mais c'est le fait de la mettre en charge qui, en sollicitant surtout les avants, a progressivement induit cette dissymétrie très marquée. Je ne suis pas sûr que cette petite clé soit nécessairement en cause. Avec 10 cm d'écart, il a suffit que tu touches juste un peu plus les freins en te préparant à ton approche pour que cela provoque le décrochage... Une fois l'aile partie, même en relevant les mains, cela ne suffisait probablement pas, elle restait encore trop freinée pour reprendre son vol. Difficile d'anticiper sans avoir eu une alerte au préalable dans un virage un peu serré... Comme quoi, il ne faut peut-être pas trop laisser une aile au repos... C'est un bon prétexte pour aller voler plus souvent encore! :)

A+


Benoit

Avatar de l’utilisateur
ericfradet
Messages : 88
Inscription : Ven Août 20, 2010 9:30 am
Localisation : Le Tignet
Contact :

Re: Voler avec une vieille voile pas révisée

Messagepar ericfradet » Jeu Déc 14, 2017 8:03 pm

@ Benoit : merci pour ton analyse..je vais y réfléchir car pour moi le problème déclenchant était la clé, au sujet de laisser la voile au repos, d'après Nicolas Brenneur de Horizon parapente la voile bien stockée ne se dégraderait pas contrairement à une rumeur de terrain, simplement lorsque l'on l'utilise régulièrement on ne sentirait pas la dégradation progressive compte tenu que l'on s'y habitue continuellement.
Pour ce qui est de l'utiliser ma seconde voile en même temps que ma première : je ne suis pas un ange pour avoir deux ailes dans le dos ! (même en cette période de fête à venir)
@ philippe : d'après ce que j'ai lu depuis : OUI il est utile de rendre la voile plus piqueuse en se servant de l'accélérateur lorsque la clé est proche du bord de fuite, ce qui était mon cas..
mais comme je n'ai pas senti que j'étais ralenti...

Avatar de l’utilisateur
Yannickb
Messages : 34
Inscription : Mar Mars 22, 2016 7:46 pm
Localisation : Vence

Re: Voler avec une vieille voile pas révisée

Messagepar Yannickb » Mer Déc 20, 2017 12:57 pm

Bon rétablissement Eric,

Je suis heureux que tu t'en tire sans blessures grave.

ça fait en tout cas prendre conscience de l'importance de réviser son matériel.

Avatar de l’utilisateur
Benoit 2R
Messages : 50
Inscription : Sam Jan 03, 2015 9:51 pm
Localisation : Vallauris

Re: Voler avec une vieille voile pas révisée

Messagepar Benoit 2R » Dim Fév 25, 2018 10:13 pm

Bonjour,

ericfradet a écrit :je suis passé à peine sous le relief que je ressens premièrement que ma voile "broute" comme si elle n'est plus trop alimentée ou que l'air est perturbé alors que je suis seul en face de l'Océan Atlantique, elle s'effondre réellement avec un taux de chute proche d'un parachute, je n'arrive pas à associer ce phénomène avec les conditions aérologiques rencontrées qui sont proches du laminaire que l'on lit dans les ouvrages théoriques sur le Vol libre.


Pour cette partie là du récit, le schéma ci-dessous donne peut-être un début d'explication :
Image

Avatar de l’utilisateur
ericfradet
Messages : 88
Inscription : Ven Août 20, 2010 9:30 am
Localisation : Le Tignet
Contact :

Re: Voler avec une vieille voile pas révisée

Messagepar ericfradet » Lun Fév 26, 2018 8:30 am

Merci pour ce croquis...Ce qui est étonnant c'est que dans cette partie du récit, je me situais au vent à la limite de la zone vert et blanche "sans danger important", et seulement après mon impact accroché contre la paroi au vent que je me suis retrouvé les pieds au niveau de la zone rouge "zone dangereuse turbulences intenses" .
Je crois vraiment que ma voile complètement décalée et bridée à l'arrière par une petite clé (ce qui la freinait) n'a pas supporté la "perte de contact" avec l'élément air, au final dans ce sport c'est la double peine quand on n'est pas trop sensitif, on ne fait pas les meilleurs vols et on se met en danger...
image153.gif
image153.gif (6.36 Kio) Consulté 3060 fois


Revenir vers « Retour de vrac / accident »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron