Vol près du sol

Les vraqués (c'est à dire la quasi totalité d'entre nous!) et/ou témoins de vrac décrient l'événement. Le but recherché est de permettre à tous de comprendre ce qui est la cause de l'incident/accident, dans l'espoir de ne pas le reproduire en situation similaire. On a trop souvent des incidents/accidents qui restent peu discutés ouvertement, alors que leur connaissance aurait pu éviter à un autre pilote le même souci!
Avatar de l’utilisateur
BrunoD
Messages : 1901
Inscription : Lun Jan 09, 2006 5:06 pm
Localisation : Sophia

Vol près du sol

Messagepar BrunoD » Mar Sep 24, 2013 11:23 am

Hier j'ai touché la végétation à environ 45km/h au sud du Punch.
Contexte : je pense qu'il y a une convergence dans la vallée au sud du Punch entre la brise dEst et l'Ouest plus loin vers les ULM, je m'enfonce vers l'ouest en partant peu au-dessus de la crête car des nuelle à 2km environ semblent confirmer mon idée et que j'y vas à fond la caisse et puis j'ai ma nouvelle voile avec laquelle j'ai réussi le même coup 3 heures avant à l'observatoire de Calern.
J'avance bien et j'arrive vers les nuelles mais je suis maintenant bien sous la crête du Punch et je vais avoir besoin de chaque mètre car je suis en fait toujours poussé par l'Est. Imperceptiblement, je m'approche du sol pour profiter au mieux de la petite composante de dynamique et je descends un peu les mains pour améliorer ma finesse. Mais voilà alors que je suis à moins de 3m sol, impatient de sentir l'ascendance, je prend une petite rafale arrière (je pense) et me retrouve en trajectoire impactante. Peu manoeuvrant (pas bras hauts et peut-être, cette petite rafale arrière), je vois que je ne vais pas réussir à sortir de la sellette correctement et je me retrouve pieds en avant trop bas pour basculer à la verticale. 9a pourrait être un choc à plus de 40km/h mais le petit changement de direction et un peu de chance me permettent de toucher uniquement un buis qui balance mon cocon vers l'arrière. Je suis maintenant dans l'axe de la pente et réussi à m'éloigner du sol pour poser 20m plus bas dans les grands champs, il n'y a aucun vent au sol.

http://parapente.ffvl.fr/cfd/liste/2013/vol/20136900

Erreur à mon avis : se rapprocher du sol alors qu'on est à grande vitesse et qu'on attend un changement de conditions : prendre le risque de ne plus être assez manoeuvrant si une petite dégueulante passe.

Corrections à mon avis : être un peu plus haut pour limiter le risque et garder l'option de se mettre debout pour atterrir, rester bras hauts pour augmenter sa manoeuvrabilité.

Remarque perso : Chez nous l'Ouest passe par dessus l'est donc c'est plus facile d'attrapper les conflus par l'Ouest, je l'ai fait pas mal de fois à Bleine en fin d'après midi et c'est toujours plus simple dans ce sens là. En plus, les nuelles sont poussées par l'Ouest donc la zone ascendante est un peu plus à l'Ouest qu'on pourrait le croire.

Avatar de l’utilisateur
Philippe P
Messages : 344
Inscription : Mer Nov 03, 2010 11:01 am
Localisation : Nice Libération

Messagepar Philippe P » Mar Sep 24, 2013 1:13 pm

Bruno, je suis heureux qu'à part quelques feuilles de buis arrachées, il n'y ai pas eu de dégât!

Une précision quand même: tu écris "rester bras hauts pour augmenter sa manœuvrabilité". Avoir un peu de pression (tu as dit avoir légèrement baissé les bras pour te mettre en taux de chute mini) n'est pas l'idéal pour être manœuvrant?

Avatar de l’utilisateur
Julien
Messages : 275
Inscription : Jeu Jan 11, 2007 5:50 pm
Localisation : Mandelieu

Messagepar Julien » Mar Sep 24, 2013 1:50 pm

Hello

Je me demande aussi si le fait d'avoir les bras hauts n'auraient pas favorisé un peu plus le mouvement de lacet dû à la rafale arrière, qui t'a mis sur la trajectoire impactante ?...

En tous cas bravo pour tes vols récents, et merci à tous ceux qui partagent leurs (mauvaises) expériences ici...

Avatar de l’utilisateur
d'gilou
Messages : 1158
Inscription : Mer Juil 08, 2009 7:20 pm
Localisation : La roquette sur var

Messagepar d'gilou » Mar Sep 24, 2013 8:13 pm

Voler a 3 mètres sol avec du vent de cul :twisted:
J'ai fait le même plan quand j'avais 30 heures de vol et j'ai fini vautré dans un pierrier à Coursegoules, mais sans le cocon à l'époque, j'ai pu amortir avec les jambes...
j'ai aussi fini dans des arbres sous le 100m de Gourdon en zonant à 3 m du sol en attendant une éventuelle (mais improbable) reprise de l'activité thermique pour poser au dessus
même scénario, taux de chute mini, légère déguelante, pas de manœuvrabilité, impact...
j'ai aussi traversé le haut de certains arbres à Tourettes dans le même scénario, mais sans dommage...

heureux que tu ne te sois rien fait :roll:

Avatar de l’utilisateur
BrunoD
Messages : 1901
Inscription : Lun Jan 09, 2006 5:06 pm
Localisation : Sophia

Messagepar BrunoD » Mar Sep 24, 2013 8:48 pm

Pour répondre aux intéressés à qui je n'ai peut-être pas bien décrit le problème : C'est la baisse de finesse qui m'a mise sur une trajectoire impactante, pas un changement de direction. J'avaniçais parallèle au sol mais la finesse a chuté brusquement.
Pour êtres manoeuvrant, il faut de la vitesse pour que la voile puisse faire ce que tu lui demande aux commandes, on a toujours intérêt à aller vite (vitesse air) pour être capable de manoeuvrer. Par exemple, en arrivant vent de cul face à une paroi pour profiter au plus vite du dynamique (par exemple en arrivant de Courmes au rond-point de Gréo), il faut se mettre bras hauts un peu avant d'arriver trop près pour être capable d'imposer un rapide changement de direction.

Avatar de l’utilisateur
Olivier Rodde
Messages : 85
Inscription : Lun Jan 16, 2006 9:29 pm
Localisation : Antibes

Messagepar Olivier Rodde » Mer Sep 25, 2013 9:14 pm

je vole assez souvent (très) près du relief. Dans ces cas là je me tiens toujours prêt mentalement et physiquement, appuis sellettes, à dégager le relief.
Je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée de se mettre bras haut vent de cul près du relief.
Avec la sellette cocon je vole moins bas car mauvaise visibilité.

Avatar de l’utilisateur
Rogé Alain
Messages : 1027
Inscription : Mer Jan 04, 2006 1:48 pm
Localisation : La Colle sur loup

Messagepar Rogé Alain » Jeu Sep 26, 2013 10:57 am

Un exemple typique de ce genre de situation ce trouve sur la partie au pied du Cheiron dite des Miroirs.

Les jours ou la brise est bien installée il suffit de se mettre quelques mètres au-dessus du relief,mettre la voile en crabe vers la vallée et c'est Coursegoule assuré sans faire un seul virage et même sans jamais mettre les pieds sur la crête.C'est jours là c'est facile car le matelas de brise est assez costaud et on arrive aisément à moyenner une altitude tout en profitant des petites bulles thermiques que l'on trouve sur le chemin.

La ou sa pose problème c'est quand la brise est faible et que l'on ne peut compter que sur les seuls thermiques.A quelques mètres du sol il est plus difficile de gérer l'altitude dans ces conditions.Dans la phase montante de la bulle la voile ralenti et donne l'impression de passer derrière le pilote.A ce moment la il faut redonner un peu de vitesse pour contrarier le phénomène,ce qui sou entend que l'on vole avec un peu de freins.Dans la phase descendante il faut au contraire rependre du frein et ça quelques fois de façon dissymétrique pour garder la trajectoire en même temps.Une erreur de timing et on touche à coup sur.Il faut être fin et précis pour éviter de se faire descendre mais l’exercice est très formateur.Cela apprend à piloter sa voile dans un petit espace même turbulent tout en sachant que l'on est près du relief et donc dans une zone plus dangereuse qu'au sommet d'une pompe à 3000 mètres.En résumé il faut être à l'écoute des accélérations de la masse d'air et en anticiper la force ce qui permet par la suite d'adapter son pilotage et continuer sur sa trajectoire en sécurité.

Le Roc des Bœufs du coté d'Annecy est aussi un endroit ou l'on peut s'amuser comme des petits fous partant de très bas après la traversé du lac d'Annecy on reprend presque magiquement au pied du Roc et ça jusqu'en haut sans faire un virage ou presque.

ALAIN.


Revenir vers « Retour de vrac / accident »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron