Décollage foireux, raisons comprises.

Les vraqués (c'est à dire la quasi totalité d'entre nous!) et/ou témoins de vrac décrient l'événement. Le but recherché est de permettre à tous de comprendre ce qui est la cause de l'incident/accident, dans l'espoir de ne pas le reproduire en situation similaire. On a trop souvent des incidents/accidents qui restent peu discutés ouvertement, alors que leur connaissance aurait pu éviter à un autre pilote le même souci!
Avatar de l’utilisateur
Philippe P
Messages : 344
Inscription : Mer Nov 03, 2010 11:01 am
Localisation : Nice Libération

Décollage foireux, raisons comprises.

Messagepar Philippe P » Mer Juil 31, 2019 3:28 pm

Ce qui est bien, avec le parapente, c'est qu'on arrive assez facilement à évaluer ses progrès. J'ai posté en 2013:
"Déco foireux, raison non comprise". Aujourd'hui, j'écris sur un déco foireux à Bleine le 16 juin 2019, avec la nette impression de progrès puisque cette fois-ci, j'en ai bien compris les causes. :wink:

- Condition du pilote en début de vol
Reposé et à jeun.
- Expérience du pilote
500h.
- Matériel
Habituel: Mentor 4 (EN B), sellette cocon Karpofly Fantom light.
- Site du vrac
Déco col de Bleine.
- Conditions météo et heure au moment du vrac
Fin de matinée vers 10:30, début des thermiques, plutôt mous, restes d'un léger flux d'ouest (5-10km/h) entre les thermiques. Belle journée en perspective.
- Description libre par le pilote/témoin
Après une arrivée trop matinale, attente de conditions favorables pour décoller. Pendant ce temps, le déco devient de plus en plus peuplé. Les premiers thermiques arrivent, bien espacés, et mous. Quelques pilotes partent sans encombre. Je suis prêt. 2 autres pilotes se sont installés devant moi, et je dois attendre qu'ils partent. Un thermique arrive. Le pilote devant moi coté Est décolle, celui côté Ouest lève sa voile qui se saucissone et retombe. Le thermique faiblit, mais est toujours là. Je pense que c'est faisable, je ne vais pas attendre le thermique suivant.
Je lève la voile, qui monte plutôt doucement en tirant les 4 élévateurs A. Elle semble OK, bien qu'un peu molle. Je me retourne et avance. La voile est toujours molle, mais la cassure arrive, et avec la pente et mon poids, je suis sûr qu'elle va se rigidifier.

Mon dernier pied quitte le sol. J'entends un cri: "STOP!!". Trop tard, je ne touche plus le sol. Curieusement, on m'a dit que cet avertissement avait été lancé avant que je quitte le sol, mais je ne l'ai intégré qu'après avoir décollé. Trop concentré sur le décollage pour interpréter un signal inattendu? Peut-être.

Un témoin rapporte avoir observé un roulis pendant ma course, d'abord vers la gauche (Est), avec retour vers la droite (Ouest) au moment où je quittais le sol.

Dès que mon deuxième pied quitte le sol, je sens la voile qui pivote brutalement de 90° vers la droite (Ouest), et qui prend de la vitesse en abattant.

Plusieurs témoins rapportent avoir observé à ce moment une fermeture du côté droit, fermeture variant d'un bout d'aile à une demie aile selon les différents témoignages.

Ce qui s'est passé: le thermique était en phase d'extinction quand j'ai décollé. Le faible flux d'ouest, en l'absence du thermique, reprend le dessus et appuie sur la demie aile droite qui revenait justement en roulis vers la droite (Ouest), entrainant sa fermeture.
J'ai clairement perçu que ça devenait très mauvais, très vite. Je suis retourné vers le sol quasi-instantanément, incapable d'effectuer la moindre manoeuvre genre se suspendre à l'élévateur gauche. Etant très penché du côté droit, je n'étais pas protégé par la sellette. J'ai mis le pied droit en position train d'atterrissage d'urgence pour amortir au mieux le retour au sol.

-Morale

Ne pas y aller quand le thermique disparait (surtout s'il y a un petit vent météo latéral). 5 minutes d'attente supplémentaires ne sont pas grand chose en comparaison.
Si la voile est molle, et encore plus si elle roule, c'est que ça pue. Ne pas insister bêtement, même si en général, une fois dans le trou, "ça va le faire"...
Bref, j'avais tout faux! :shock:

Avatar de l’utilisateur
BrunoD
Messages : 1901
Inscription : Lun Jan 09, 2006 5:06 pm
Localisation : Sophia

Re: Décollage foireux, raisons comprises.

Messagepar BrunoD » Jeu Août 01, 2019 7:23 pm

Quand je t'ai vu, tu étais dans une position qui correspondait aux manoeuvres suivantes après decollage :
Tourner à droite de 90 degrés
Incilner à droite de 60 degrés
Faire les oreilles.
Après...

guizmo
Messages : 2
Inscription : Lun Fév 27, 2017 3:21 pm

Re: Décollage foireux, raisons comprises.

Messagepar guizmo » Dim Août 04, 2019 6:34 pm

Salut Pogno,

C'est moi qui ai lancé ce "stop" ... A posteriori, c'était sûrement trop tard et j'aurais peut être mieux fait de me taire et te laisser te concentrer sur ta voile.

J'étais sur le côte et je me pouvais pas sentir le vent mais je te voyais très bien. Quand tu as levé ta voile, celle ci est partie vraiment loin devant, a la limite de faire une frontale, je pense. C'est peut être pour ça que la sentais molle.

Pendant ta course, la voile toujours loin devant, tu as abaisse légèrement une de tes mains. Pour moi, ça a empêché la fermeture d'un côté mais, malheureusement, pas de l'autre ...

A partir de la, c'est alle très vite. La fermeture etait massive et je pense pas que tu pouvais éviter ce retour a la pente.

J'espère que ca va mieux pour toi et qu'on te reverra bientôt au déco

Jerome


Revenir vers « Retour de vrac / accident »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron