L'émagramme

discussion sur le GPS, sur un capteur de température à distance, etc...

Modérateurs : Philippe Cathagne, jeanmichelf, luc armant, BrunoD, WebMasters

Thomas C
Messages : 76
Inscription : Jeu Mai 24, 2007 6:26 pm

L'émagramme

Messagepar Thomas C » Ven Jan 30, 2009 7:51 pm

Bonsoir,

En plus du fort bon Qui Vol Ou Quand, j'aime bien regarder de temps en temps l'émagramme prévisionnel de météoblue pour au moins essayer de comprendre par moi-même.
A priori facile de voir le vent en altitude, l'instabilité, les inversions et l'humidité, tout ça c'est clair.
Mais quand vous les noteurs dites risque d'étalement nuageux, la je pige pas le tour de magie
Et puis pour estimer la hauteur du plaf, je vois bien si c'est humide ou sec mais de la à dire 1000m, 15000m ou 2000m ... je vois pas trop comment déduire l'âge du capitaine avec les courbes adiabatiques.

Voila, dites moi tout sur l'abracadabra =)
Thomas

Avatar de l’utilisateur
pasc
Messages : 1300
Inscription : Sam Mai 13, 2006 2:49 pm
Localisation : nice port
Contact :

Messagepar pasc » Ven Jan 30, 2009 8:36 pm

je crois qu'il y a des explications là http://www.augredelair.fr/furom/viewtop ... sc&start=0

Avatar de l’utilisateur
zebulon
Messages : 510
Inscription : Lun Nov 27, 2006 8:21 pm
Localisation : Tanneron, Var
Contact :

Messagepar zebulon » Ven Jan 30, 2009 9:16 pm

Tu as des explications plutot completes dans ce document pdf, vers la fin ca parle base nuages etc.

En gros - tu prends le point de rosée au niveau du sol sur le tracé de gauche, tu traces une parallele à la ligne de saturation en pointillés, là ou ca coupe la courbe d'état (le tracé de droite) c'est la base des nuages.

A partir de la, tout dépend si c'est stable, conditionnellement instable ou instable. Dans le premier cas, tu as un étalement nuageux (stratus), sinon ca continue jusqu'au point ou l'adiabatique saturée coupe la courbe d'état - c"est le sommet du cumulus.

En plus, les endroits ou le tracé de gauche touche le tracé de droite, l'air est saturé d'humidité, ce qui permet de voir les brouillards au sol, les voiles d'altitude, ou les journées pourries quand ca se touche partout.

Bon si c'est pas clair tu le dis, c'est plus facile avec un dessin...

A+,
Marc

Avatar de l’utilisateur
zebulon
Messages : 510
Inscription : Lun Nov 27, 2006 8:21 pm
Localisation : Tanneron, Var
Contact :

Messagepar zebulon » Ven Jan 30, 2009 9:27 pm

Voici l'émagramme prévisionnel GFS pour demain 13h. Si ma compéhension est à peu près correcte, on a une base nuage vers les 950m, ca tape dans une tranche sélectivement instable (donc c'est instable si saturé, dans le nuage), L'adiabatique saturée recoupe la ligne d'état vers 2400m, les cums s'arrêtent là.

Une petite tranche saturée vers 6273m, une autre vers 10248m, l'air est assez humide entre les deux, les avions vont surement laisser des traces dans le ciel :)

Image

Marc
Dernière édition par zebulon le Ven Jan 30, 2009 9:34 pm, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
zebulon
Messages : 510
Inscription : Lun Nov 27, 2006 8:21 pm
Localisation : Tanneron, Var
Contact :

Messagepar zebulon » Ven Jan 30, 2009 9:33 pm

Le suivant montre l'évolution. Le vent de sud-est en basses couches ramène encore de l'humidité, le déco est pris dans la grisaille, la couche en altitude se soude, bêêrk...

Image

Avatar de l’utilisateur
luc armant
Messages : 2134
Inscription : Ven Jan 13, 2006 10:25 pm
Localisation : Bar sur Loup

Messagepar luc armant » Sam Jan 31, 2009 11:52 am

Merci pour les liens zeb.
Y'a des tas d'autres ouvrages qui traitent de la question tout aussi soporifiques.
ça n'a rien de sorcier il faut utiliser les courbes d'iso-mélange (pointillé sur meteoblue), les courbes d'adiabatique sêche et saturées. On peut ainsi lire, la base des nuages, l'épaisseur des nuages, les possibilités d'étalement.
De toutes façon, on en reparlera à la réunion cross avec tableau, crayon, exemples, et tout et tout.

A+
Luc


Revenir vers « Sujets techniques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron