Paramoteur électrique

discussion sur le GPS, sur un capteur de température à distance, etc...

Modérateurs : Philippe Cathagne, jeanmichelf, luc armant, BrunoD, WebMasters

Avatar de l’utilisateur
Benoit Morel
Messages : 1451
Inscription : Mar Avr 17, 2007 3:55 pm
Localisation : Le Cannet
Contact :

Paramoteur électrique

Messagepar Benoit Morel » Mar Nov 10, 2009 2:31 pm

Je vous fait suivre un petit post intéressant issu de la liste de diffusion du club des piafs (dont quelques membre s'étaient pas mal impliqués dans ce sujet) :

Ca y est, le parapente à propulsion électrique est bien devenu *une réalité*!

Différentes équipes y travaillent dans le monde, en Allemagne, en Pologne, en Italie, en Chine, en France.

Jusqu'à présent, on n'avait pu apercevoir que des prototypes plus ou moins convaincants. Pour la première fois, c'est un utilisateur utilisant régulièrement une telle propulsion qui donne son avis (Forum *France Paramoteur*, 7/11/2009).

L'auteur des lignes qui suivent, Michel Carnet, est français. Ce n'est pas le premier venu. Résidant en Angleterre, il a été 2 années champion national en delta, 8 fois champion national de paramoteur, et champion du monde en 2009. Même si certains pourront penser que son enthousiasme peut être magnifié par le fait qu'il a à sa disposition un matériel prêté par le fabricant Yuneec www.yuneec.com , ce qu'il écrit donne corps aux perspectives que certains pressentaient depuis quelques années.

Jean-Pierre Hochart


Re: [FP] Eppg - Pas encore convaincu par l'électrique ?
Envoyé par : "Michel Carnet" michel.carnet@ googlemail. com
Samedi 7. Novembre 2009 20:54

*Ce qui me fait le plus plaisir en vol électrique, c'est de faire moins de bruit.
Je viens du vol libre et le bruit est toujours un problème pour moi. Maintenant je peux voler sur mon site de vol libre et le long des collines en soaring, en utilisant le moteur pour traverser les parties sans ascendances, sans gêner les parapentistes.
Voler en électrique, cela doit se faire avec une autre philosophie de vol. Celui qui veut 2 heures de vol avec la pèche du Ros 125, ne volera pas en électrique.
Avec 12.5kg de batteries, on peut voler entre 20 et 25 minutes. Avec 2 batteries, 40 minutes. Le plaisir est donc de faire durer le vol en volant avec sa tête, exactement comme en vol libre, en utilisant les ascendances, dynamiques ou thermiques.
Il faut mieux voler avec une grande aile, avec un bon taux de chute à basse vitesse.
Quand il y a du vent, même un champ en pente ou bien une rangée d'arbres hauts peuvent faire une grande différence de puissance nécessaire pour rester en l'air.
L'avantage du moteur électrique est que lorsque l'on coupe les gaz, il n'y a pas besoin de ralenti, donc pas de bruit, et la gâchette répond immédiatement quand il faut remettre les gaz.
Je me sers du paramoteur électrique beaucoup pour faire des mesures sur les ailes. Comme il est possible de voir en direct sur la poignée l'énergie en watt nécessaire pour tenir le palier, cela devient une véritable "soufflerie" pour tester les ailes et faire des comparaisons.
Quand j'étais à Shanghai récemment, j'ai volé au milieu de motoplaneurs, d'ulms, de deltas et de paramoteurs, tous propulsés par l'électrique. Les motorisations retractables de planeurs vont vite passer à l'électrique, pour des raisons de garanties de démarrage, de réduction de vibrations et de possibilités d'être plus compacte dans le fuselage.
Le vol électrique, c'est du vol libre, c'est le pied.
Mais cela va être cher au début, à cause des batteries, mais la technologie avance vite et l'énergie par kg de batterie va augmenter au fur et à mesure que les prix vont descendre.

Michel Carnet*


Je doute que Matthieu y vienne mais bon, pour les plaineux, ça pourrait être un outil intéressant... Et même pour nous... Les points bas pourraient être abordés avec sérennité... Embarqué avec un bbHPP, imaginez un peu le potentiel de distance !! Non-déclarable peut-être, mais ça, comme le disait David, on s'en fout un peu :-) Bon d'accord, ça ôte un peu de la magie au vol, encore du poids, ça coûte cher mais, autant que pour les planeurs, ça reste du vol libre et si on n'allume que juste avant de toucher le sol, on reste encore capable de faire des miracles en sortant d'un point bas à 20m/sol :-)

A+


Benoit

Avatar de l’utilisateur
BrunoD
Messages : 1906
Inscription : Lun Jan 09, 2006 5:06 pm
Localisation : Sophia

Messagepar BrunoD » Mar Nov 10, 2009 6:50 pm

En fait, c'est entre le paramoteur et le parapente. Je crois qu'on devrait faire des compet avec une nouvelle categorie pour stimuler le developpement de ce genre de materiel.
On pourrait meme faire differentes catgories suivant le poids du materiel/poids du pilote.

Eric Gignoux
Messages : 112
Inscription : Mar Déc 12, 2006 2:08 pm

Messagepar Eric Gignoux » Mar Nov 10, 2009 9:40 pm

Je suis completement seduit par la propulsion electrique adaptee a l'aeronautique, donc parapente electrique, moto-planeur electrique, avion electrique.
Ca tombe sous le sens: ce qui vole doit etre leger et perfo, et la propulsion electrique c'est aussi leger et perfo. Ou plus exactement ca le devient avec les batteries Li-Ion, et en plus c'est silencieux et ecolo
Pour moi l'engin le plus seduisant du moment est le Sunseeker d'Eric Raymond, un moto-planeur electro solaire. Regardez bien le programme et les perfs, c'est fabuleux : tu decolles avec les batteries, et tu voles en palier grace au soleil.
www.solar-flight.com


Revenir vers « Sujets techniques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron